Line Hogsark
Carnet de bord
Journal

Les 5 choses (banalités, surprises et tragédies) qui me
sont arrivées la semaine dernière.

Paris, le 24 juin 2014

Line Hogsark_Photos_2014_Journal_010

1. Mon ordinateur à deux mille cinq cents euros est décédé. Genre Fuck, j’en ai marre, ras le cul de tourner dix-huit heures par jour, tu m’as trop utilisé, je fais la grève, je ne veux plus charger, je ne me rallumerai plus, c’est comme ça, pleure, crie, tape dans les murs, décide de croire en Dieu, invoque un miracle mais ne me fais plus chier. Heureusement, comme vous pouvez le constater puisque vous n’avez pas lu dans la presse qu’une nana s’était suicidée en préparant son thé avec l’eau de la Seine, tout est rentré dans l’ordre, l’amour de ma vie est revenu à la raison.

2. J’ai fait le déménagement de Manon et Antony (ma meilleure amie s’appelle aussi Manon, faut suivre) qui s’installent à côté de chez nous. N’étant pas du tout croyante et n’ayant jamais réussi à lire la Bible au-delà de la sixième page (j’ai essayé deux ou trois fois en me disant que ça ne ferait pas de mal à ma culture mais, qu’on se le dise, un reportage sur la reproduction des coléoptères à côté c’est l’exacerbation de la joie et du divertissement), je ne sais de ce fait assurément pas tout ce qu’on y raconte sur les abominations de l’enfer, mais je suis convaincue que ce déménagement y est conté. Enfin je veux dire au gouvernement ils se méprennent de façon considérable, vous voulez obtenir des informations sur un éventuel attentat-suicide, vous demandez à n’importe quel terroriste de porter des meubles sur six étages dans un escalier d’une largeur similaire aux hanches de Kate Moss à onze ans et, fatalement, au bout de quatorze allers-retours, le mec, il avoue tout. Et puis évidemment j’étais en spartiates (oui, je sais, la connerie à l’état pur), évidemment un meuble m’est tombé sur le pied, évidemment j’ai fait une hémorragie du gros orteil, évidemment j’ai cru qu’on allait devoir m’amputer et évidemment ça m’est arrivé trois fois dans la journée. Bref, une fois le déménagement terminé et après une demi-heure de léthargie en ce qui me concerne, il a fallu attaquer le ménage, ma passion. Vous vous en doutez, cette photo n’est en aucun cas le reflet de la réalité, il s’agit en fait de l’allégorie même de la publicité mensongère. Là, vous me voyez dégraisser une hotte en mode Cendrillon, en mode oui-j’ai-les-mains-dans-le-Cif-mais-je-reste-digne-et-distinguée, alors qu’en réalité, quand je fais le ménage, littéralement, Hulk, il est beaucoup plus raffiné que moi. Sauf que ma soeur, qui prenait les photos (elle vous prépare un article sur cette fameuse journée, c’est pour ça que je ne poste que celle-ci, c’est la seule qu’elle m’ait autorisée à utiliser), a fini par me dire Attends, sors de ta frénésie, arrête de bouger juste trois secondes et prends une tête normale histoire que j’aie au moins une photo potable de toi parce que sur toutes les autres t’as une tête de ouf, on dirait que t’es en train de mourir du tétanos.

3. La coupe du monde a commencé (certes c’était avant la semaine dernière mais je décide de faire une entrave à la réglementation temporelle de cet article), du coup je passe ma vie devant le foot et mes soirées dehors pour les matchs importants parce qu’avec un écran géant, une pinte de bière et une entrecôte, c’est mieux (sinon j’ai deux chromosomes X, tout à fait). Bon, par contre, la prochaine fois, on bâillonnera probablement ma soeur (petite parenthèse pour signaler le fait que j’ai d’abord écrit bayonnera, ce qui atteste définitivement de mon état de conditionnement par rapport aux denrées charcutières) parce qu’elle s’est dernièrement révélée être la parfaite réplique de Robert De Niro, vocalement parlant j’entends, et nous a publiquement affichées, Jade et moi, sans aucun état d’âme, avec sa nouvelle voix rauque et ses Allez allez allez ALLEEEEEEEZ, le tout en mode repeat pendant quatre-vingt-treize minutes si on compte les arrêts de jeu. À choisir, je préférais les vuvuzelas.

4. Il y a eu la fête de la musique. Tous les ans je me dis que c’est finit, que plus jamais je ne recommencerai, que plus jamais, JAMAIS, je ne m’infligerai à nouveau une telle torture physique et psychologique (la mort d’Oberyn, en comparaison, c’est presque chouette à endurer) et, évidemment, tous les ans je capitule et c’est le même combat : des rues bondées, aucun endroit où te poser, des groupes de musique à chaque coin de rue qui te donnent l’envie irrépressible de t’enfoncer un tisonnier carbonisant dans chacun de tes tympans (deux fois de suite par sécurité) et une soirée qui finit, forcément et inévitablement, avec tous les autres rescapés, sur les quais de Seine. Mais cette fois nous avons innové, nous avons eu le bon sens, la jugeote, le discernement je dirais même, de nous installer à l’endroit précis où allait s’écouler, quelques heures plus tard, pardonnez-moi l’expression, une mare de pisse. Ce fut trop pour moi, à deux heures du matin, j’étais au lit. Bref, l’année prochaine, je le jure sur la blancheur du lin de mon fauteuil AM/PM (faut sélectionner la couleur Bois Clair Naturel sinon c’est à dégobiller), je reste vautrée sur mon canapé devant mes séries avec une pizza et un verre de grenadine.

5. Francis Cabrel avait peut-être raison finalement, j’ai revu BIC.

#NowPlaying All Sparks, Editors.
Le 24 juin 2014
Les mots
Pour aller plus vite tout en bas
  1. Cedric, le 25 juin 2014.

    Honnetement, j’adore ton blog!!

    Ton humour, ta façon de raconter, tout est bon a prendre!

    j’en reveux!

    encore !

    ced-

  2. Cedric, le 25 juin 2014.

    et en plus t’es jolie (ouais au fait, j’suis un mec!)

  3. Laura Deci Delà, le 25 juin 2014.

    Je me suis encore une fois régalée à te lire <3
    Merci Line, tu embellis ma journée !
    Laura
    si-deci-dela.blogspot.com

  4. leblogdenini, le 26 juin 2014.

    j’adore!!! heuuu le PC qui tombe en panne c’est certain c’est moins drôle grrrrrr bisous

  5. Mamzette, le 29 juin 2014.

    Naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan???? Tu as revu BIC??? A quand l’article?? (C’est dangereux, finalement, de raconter ce genre de choses sur un blog. Parce que tu crées une addiction et que si tu décides un jour de prétendre à une vie privée, ton lectorat risque fort de se soulever avec tomates et banderoles. Voire, en cas de refus prolongé, lacrymos et parpaings. Enfin moi je dis ça, pas de pression, hein…)

  6. Raph, le 30 juin 2014.

    J’veux pas dire, mais je connaissais pas ton blog avant que tu ne viennes commenter sur le mien mais maintenant, comme les autres j’ai l’impression, je deviens addict ! J’adore ta façon d’écrire, c’est tellement drôle et rafraîchissant de voir que quelqu’un sait VRAIMENT écrire à notre époque ! Et j’suis une fille mais j’adore le foot également (enfin, surtout en période de coupe du monde). J’ai même demandé à mon boss d’arriver plus tôt au boulot ce matin pour pouvoir partir plus tôt ce soir, pour voir le match des Bleus (et il a dit oui ahah trop cool mon boss !).

  7. Workshoot, le 30 juin 2014.

    Mortel, un éclat de rire à chaque article c’est fou !
    J’avoue la fête de la musique, c’est chaud…
    Et BIC ???? :O
    Merci pour ce partage <3

  8. Sirop de fraise, le 1 juillet 2014.

    Hello par ici !
    Tu as vraiment bien fait de laisser un petit commentaire sur mon blog. Grâce à ça, je me retrouve sur le tien.
    Ce que j’ai à dire en premier ? BRAVO pour ce design que j’adore… Alors évidemment, chacun son style donc moi je le verrais bien un peu plus coloré mais à la vue des photos, des articles, je trouve qu’il te ressemble.
    Même en invoquant le dieu du css, du code html et j’en passe, jamais je n’arriverais à faire ça pour mon blog.
    Sinon, cet article est très bien écrit, agréable à lire et plein d’humour, là encore je dis oui.
    Je vais revenir ici, ça c’est certain.

    Au plaisir de te recroiser sur Sirop de Fraise ou ailleurs ;-)
    Belle continuation !

  9. Inès, le 1 juillet 2014.

    Je viens de découvrir ton blog (tu as laissé un commentaire sur un de mes articles), et j’en suis tombée amoureuse (ok j’ai seulement lu cet article pour l’instant). J’aime, non plutôt j’adore ta manière d’écrire, je te lirais des heures. Ce que je vais sûrement faire en fait dans les minutes qui suivent.
    Bref, il fallait que je le dise. Je m’en vais explorer les confins de ma nouvelle trouvaille de la blogo !

    Inès

    unsapindansmonplac-art.blogspot.com

  10. jaivoulutester, le 1 juillet 2014.

    qu’est ce que tu m’as fait rire, j’ai mal aux zygomatiques! non pas que je me réjouisse de ton malheur hein, mais ta manière de raconter m’a mise en joie! merci d’être passée sur mon blog, à très vite!
    bises
    flo
    jaivoulutester.over-blog.com

  11. Mlle Eugé, le 8 juillet 2014.

    Ha ha tu es très drôle Line, tu as une plume remarquable !
    Et le design de ton blog, on peut se le dire, il claque sa mère (avec une petite dédicace à Garance Doré ;-) ) !
    Bravo Line,
    See you around ! et merci d’être passé par chez moi !
    xo

    Mlle Eugé | a designer’s blog
    http://www.mademoiselleeuge.com