Line Hogsark
Carnet de bord
Journal / Photos

En attendant les vacances, mourons un peu (j’ai en tout cas personnellement failli attenter à mes jours en retombant sur ces photos de Port-Cros, prises l’été dernier).

Paris, le 29 juillet 2014

Line Hogsark_Photos_2014_Journal_012
Line Hogsark_Photos_2014_Journal_013

Depuis que je suis née (je n’ai pas encore atteint l’âge de feu notre ami l’Abbé Pierre mais, quand même, ça commence à faire un moment), tous les étés, je passe au moins une partie de mes vacances à Saint-Clair, une petite commune du Lavandou. Mon grand-père y tenait un club de plongée il y a plus de quarante ans et mon père, ma tante et ma marraine y passaient tous leurs étés bien avant ma soeur et moi. C’est un peu notre deuxième chez nous. Je n’ai pas le sentiment de m’être ressourcée, d’avoir fait un break et d’être prête à attaquer une nouvelle année (oui, je fais partie de ces gens qui, même actifs, restent conditionnés par le système scolaire et continuent de considérer que la nouvelle année commence en septembre) si je ne me suis pas arrêtée là-bas au moins quelques jours.

Line Hogsark_Photos_2014_Journal_014
Line Hogsark_Photos_2014_Journal_015

Il faut cela dit se rendre à l’évidence, Saint-Clair, ce n’est plus ce que c’était. Avant, il n’y avait pas grand monde, c’était comme un petit village où tout le monde se connaissait et planter son parasol en plein après-midi ne relevait pas encore de la mission gouvernementale (je n’ai pas essayé, mais j’imagine qu’installer un transat dans le métro à dix-huit heures trente, à côté, c’est enfantin). Aujourd’hui, tout le monde se connait toujours parce que les habitués sont éternellement là (il est difficile de parcourir deux cents mètres sans dire bonjour à vingt-trois personnes, les zygomatiques survivent avec peine), mais l’endroit est devenu aussi peuplé que le Zara des Champs-Élysées au premier jour des soldes et, parfois, on y croise Jerry Hall ou John David (c’est quand tu tombes sur un mec de Secret Story à l’endroit précis où, vingt ans plus tôt, tu faisais tes châteaux de sable, que tu sais que le lieu de ton enfance est terni, souillé, difamé, profané à jamais). Néanmoins, rien de tout cela ne m’empêche d’y retourner, ma routine est juste différente : je descends sur la plage le matin quand elle est encore vide, je pars nager, je rentre manger (étape très importante de ma journée) et, souvent, l’après-midi (quand dehors c’est Zara), je reste bouquiner ou j’écris. Sinon, on prend la voiture et on passe la journée plus loin, sur des plages plus sauvages, beaucoup moins peuplée. Ça me fait toujours du bien d’y passer quelques jours pour me reposer, j’y retourne d’ailleurs pour une semaine à partir de dimanche prochain (je vous posterai pleins de photos sur Instagram histoire que vous me haïssiez au moins tout autant que je ne hais actuellement la plupart de mes soixante-treize amis Facebook qui postent, à longueur de journée, des photos de leurs cuisses, de leurs pieds et, en fait, de toutes les parties de leurs corps photographiables (ça se discute) par un smartphone quand on est allongé sur une serviette et qu’on essaie de cadrer, en même temps, la mer).

Line Hogsark_Photos_2014_Journal_016

Ceci dit, sur ces photos, ce n’est pas Saint-Clair que vous voyez, mais Port-Cros, une île juste à côté. Si on y va, c’est pour une plage bien en particulier. Le genre de plage tellement magnifique que, même moi, Céline, sportive tellement de haut niveau qu’après trente-cinq pompes je ne peux même plus lever ma fourchette, je suis prête à grimper quatre kilomètres dans les collines en plein cagnard, bandana sur la tête et sac sur le dos (pas de doute, dans un moment pareil, si Fassbender me voit, il bande), juste pour y passer trois heures.

Post Scriptum : Promis, sur Instagram, vous verrez la mer, mais pas mes pieds.

#NowPlaying Mountain Sound, Of Monsters And Men.
Le 29 juillet 2014
Les mots
Pour aller plus vite tout en bas
  1. WorKshOot, le 30 juillet 2014.

    Magnifique ! Je suis accro aux belles images de vacances en ce moment mais peut être parce que je suis rentrée de Corse, avant le départ c’était un peu dur de voir Facebook, Insta en mode sun set beach ^^
    Hâte de voir tes photos sur Insta même avec tes pieds ça me dérangera pas ;) Passe de bonnes vacances :)
    Bisous <3

  2. Luisa, le 30 juillet 2014.

    Ca a l’air vachement sympa Saint-Clair!
    Je me rends compte quand même que je suis fatiguée parce que je viens de m’extasier pendant une bonne minute sur le fait que j’ai le même bracelet au poignet que sur la photo… J’ai honte

  3. Luisa, le 30 juillet 2014.

    Je voulais dire Port-Cros!
    Maintenant que j’ai écrit une deuxième commentaire pour faire suite au premier, j’ai encore plus honte.

  4. BOUDINE, le 30 juillet 2014.

    Hello !
    Je serais également à Saint Claire ou la Fossette ou Jean Blanc pour 3 semaines, c’est sur que ça bien changé depuis quelques années, mais c’est tellement paradisiaque …. Puis quand on connait le coin on arrive à trouver quelques endroits encore secrets ;-)
    Bonnes vacances

  5. Nat, le 30 juillet 2014.

    Quelles magnifiques photos ! Même si ce n’est pas exactement au même endroit, ça me rappelle des souvenirs puisque pendant des années depuis ma naissance, chaque été, le Lavandou était notre destination de vacances et quels souvenirs !

    Merci pour ces photos qui font rêver ! (Je ne vais pas en vacances cette année, donc mon seul moyen de voyager c’est les photos :p)

    Des bisous !

  6. marine, le 30 juillet 2014.

    Et on devait pas parler de moi à un moment :-p :(

  7. Anaelle, le 4 août 2014.

    Je pense que tu pourrais même écrire un bouquin sur tout ce qui t’es arrivé là bas ^^
    Ralala que de souvenirs (et de cassage de figure ;) ) !!