Line Hogsark
Carnet de bord
Journal / Photos

En direct des vacances, partie I. Les premières photos légèrement en vrac. Et puis un peu de texte aussi, quand même.

Saint-Clair, le 18 août 2015

Line Hogsark_Photos_2015_Journal_052
Line Hogsark_Blog_Montages Photos_Divers_019

Au moment où je vous écris (je vous épargne le J’entends les cigales, il fait beau, le ciel est bleu, la mer est belle), il est huit heures du matin, tout le monde dort, je viens de me faire un petit café au lait, je suis installée sous le parasol sur la table de notre camping (par camping j’entends caravane dans les vignes en fait, on est douze pèquenauds à le peupler), et j’essaie d’oublier le coup de soleil sur lequel je suis assise. Ma peau prend très bien le soleil à vrai dire, un peu trop même, je bronze par conséquent assez vite (bénis soient les gênes arméniens de ma mère), du coup, parfois, je prends quelque peu légèrement la confiance, je ne mets pas de crème et, entre quatorze et seize heures, quand je suis dans l’eau, évidemment, je crame, je cuis. J’ai cherché des remèdes miracles contre les échauffements de la peau la dernière fois (je parle en langage pharmaceutique, parfaitement) et j’ai un peu halluciné quand je suis tombée sur ce qui semble être manifestement LE truc magique que l’on recommande sur tous les forums : la salade. Tout à fait. Apparemment, il faudrait s’en mettre des feuilles sur le corps pendant la nuit pour que la peau absorbe l’eau. Alors je ne sais pas si vous avez déjà expérimenté la chose, mais moi, autant j’ai mal aux fesses, autant je ne vais pas NON PLUS m’endormir avec de la laitue dessus, j’ai des principes. Note : Vous l’aurez remarqué, je suis quand même loin d’être une jeune femme modèle qui vous conseille un million de bonnes choses pour votre santé, je ne mets pas de crème solaire, mon apport nutritionnel quotidien avoisine celui d’un hippopotame et, pour moi, manger sans gluten, c’est juste la mort de l’âme – aucun rapport, je sais, mais je tenais à le dire).

Line Hogsark_Blog_Montages Photos_Divers_020

Bref, salade et gluten mis à part, ici, dans les vignes, on est à cinq minutes à pieds de la plage, alors une fois que j’aurai écrit cet article, j’ai dans l’idée d’aller faire un saut dans l’eau et d’aller nager un peu. Ce que j’aime ici, à Saint-Clair, c’est que c’est tout petit, comme un village. Il n’y a rien (donc pour acheter de l’anti-moustiques ou aller tirer vingt euros il faut prendre la voiture et aller dans le Lavandou), mais la petite plage, la mer, les criques, les collines et les restaurants sont tout ce dont j’ai besoin (surtout les restaurants). D’ailleurs, ce soir, Manon, Clément, l’autre Manon (rappelez-vous, ma meilleure amie, celle qui porte la jolie natte sur la photo – natte que je sais d’ailleurs faire aux autres mais qui n’est jamais aussi jolie sur moi, le drame de ma vie), Antony, Juliette et moi, on retourne à la Farigoulette – un bistronomique qui borde le littoral à la Fossette (il faut hypothéquer ses reins et ses poumons pour y dîner mais j’y ai mangé le meilleur agneau de ma vie – une petite pensée pour les agneaux de la Nièvre).

Line Hogsark_Photos_2015_Journal_057

Je vous écris ce post vraiment vite fait, je ne me relis pas vraiment et je ne fais aucun effort de syntaxe (je vous ai de toute façon déjà parlé de Saint-Clair l’année dernière dans cet article), c’est vraiment juste histoire de passer par-là et de vous dire que je ne compte pas refaire la morte pendant deux mois. Demain on prend le bateau pour aller à Porquerolles, jeudi on part quelques jours à Marseille entre filles pour aller dans les calanques et faire de la Via Cordata (je n’ai jamais vraiment été fan de Marseille mais je suis tombée amoureuse de notre petit hôtel dans le vieux port), on revient ici samedi et je rentre sur Paris la semaine prochaine. Angoisse. Détresse. Tourment. Effroi.

Line Hogsark_Photos_2015_Journal_058

J’aimerais vraiment vous écrire un truc plus long, vous raconter tout en détail et vous expliquer comment j’ai célébré mon non-anniversaire (puisque je suis née le 26 octobre, sachez le – comme ça si le coeur vous en dit vous pouvez créer une campagne de crowdfunding pour m’offrir mon iMac et une nouvelle tablette graphique) mais j’ai vraiment envie d’aller nager. Je reviens vite.

#NowPlaying The Less I Know The Better, Tame Impala.
Le 18 août 2015
Les mots
Pour aller plus vite tout en bas
  1. Marine, le 18 août 2015.

    Coucou,

    Si je peux te conseiller:

    http://www.hawaiiantropic.fr/after-sun.php

    Ce produit est génial !! Tu peux le trouver en pharmacie ou dans certains monoprix :)
    c’est ce qu’on utilise depuis longtemps dans ma famille.. et çà à beaucoup servi lors de nos voyages en martinique… :)
    Ravie de voir un nouvel article

  2. Lolli, le 19 août 2015.

    Ah le Sud… C’est un petit bout de paradis :)

    Je suis ravie de voir que les blogueuses qui ne sont pas pro sans gluten/ sans lactose/ sans viande … ne sont pas une espèce en voie de disparition. Merci tu me rassures un peu ^^

    Tes photos sont très belles

  3. Xel0u, le 20 août 2015.

    Bonne baignade, donc.
    Oh, et jolies photos, bien-sûr :)

  4. chloe, le 20 août 2015.

    Tu me donnes envie de retourner en vacances:(
    Lore j’ai un coup de soleil, je la joue traditionnel … Biafine !

  5. Mamie, le 24 août 2015.

    Un peu de st Clair çà fait du bien, surtout qu’ici il pleut beaucoup et qu’il y a du vent.

    St Clair je connais un peu – beaucoup – beaucoup –
    Bonne fin de vacances.
    Bisous
    Mamie

  6. jaivoulutester, le 28 août 2015.

    si tu préfères à la salade, il y a le yaourt pour apaiser aussi ;)
    bises
    flo